Blogue

L’approche globale en Technique Neuro-cutanée

TNC

 

Dans cette vidéo, Stéphane Delalande, le fondateur de la technique neuro-cutanée (TNC), traite de l’approche globale privilégiée en TNC.

Ce qu’on entend par « approche globale » en TNC

Chaque fois qu’un déséquilibre affecte une partie du corps, il faut savoir que cela est lié à un ensemble de facteurs et non pas à une seule cause. Cela signifie également que la cause du déséquilibre n’est pas uniquement liée à un élément isolé dans une région précise du corps, mais à un ensemble d’éléments perturbateurs qui se trouvent tant dans la région affectée que dans d’autres zones, sous forme de « tensions projetées ».

Il est avantageux pour la praticienne ou le praticien de pouvoir à la fois observer des parties du corps isolées et dans une perspective d’ensemble et englobante.

L’approche globale comme fil conducteur

En développant ses capacités sensorielles ainsi que l’art du toucher, on peut reconnaître ce que l’on touche et ainsi mieux comprendre la cause des déséquilibres.

Le but n’est pas de tout comprendre, mais plutôt que la main soit guidée aux bons endroits.

Un précieux conseil : lorsqu’on a traité une région ou suivi une chaîne quelconque, il est bien de revenir sur son chemin pour vérifier qu’on a bien corrigé tous les points neurocutanés (PNC) en cause dans un déséquilibre, et ce, sur tous les plans.

L’amélioration des capacités sensorielles passe bien sûr par la pratique. Et pour ce faire, il faut prendre le temps de bien se positionner et se mettre dans un état d’esprit nous permettant d’être véritablement à l’écoute du corps de l’autre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+
 

Les commentaires sont fermés.