Blogue

Démonstration d’une correction vertébrale au moyen de la technique neuro-cutanée

TNC

Dans cette vidéo, Stéphane explique comment corriger une vertèbre ou une articulation sans effort ni manipulation articulaire en exerçant un minimum de pression au moyen de la technique neuro-cutanée (TNC).

La TNC est une approche neuro-tissulaire de l’ostéopathie, une approche dite sensorielle dans le cadre de laquelle aucune intervention n’est directement effectuée sur les os ou les articulations en cause dans un déséquilibre. En TNC, on va plutôt rechercher les mouvements cutanés qui vont nous diriger sur des points de tensions cutanées correspondant au déséquilibre en question, en l’occurrence une vertèbre.

Corriger le déséquilibre vertébral

La première étape consiste à repérer un segment vertébral bloqué sur le plan articulaire en palpant doucement le rachis de la personne traitée.

Plutôt que de manipuler directement la vertèbre, on effectuera une succession de gestes correcteurs sur la peau. De cette façon, on pourra libérer les muscles et les ligaments qui entraînent le déséquilibre vertébral.

Le geste correcteur utilisé ici consiste en un étirement de la peau dans le sens indiqué par le corps de la personne traitée, puis en un retour rapide appelé communément le « coup de fouet ». En suivant les indications du corps, Stéphane peut agir précisément sur les structures et les tissus responsables du déséquilibre.

Optimiser l’effet de la correction vertébrale

Étant donné que chaque personne a des antécédents et des lésions ostéotissulaires spécifiques, le traitement ne peut être effectué selon un protocole préétabli. Le respect des besoins prioritaires du corps permet ainsi d’optimiser l’effet des corrections ainsi que du traitement dans son ensemble.

En TNC, l’on recherche les points neurocutanés (PNC) qui sont liés aux déséquilibres, puis on effectue les corrections, toujours selon la direction qu’indique le corps de la personne traitée.

Après avoir effectué une série de corrections, on vérifie la vertèbre qui, au départ, était figée et limitée dans ses mouvements. On remarquera que, suite aux corrections, la vertèbre retrouve sa mobilité ainsi que sa motilité.

L’approche utilisée en TNC et son aspect sécuritaire font en sorte qu’on ne peut aggraver une lésion.

Il est certain que la TNC présente beaucoup d’autres avantages, notamment : la rapidité, le respect du corps et l’adaptation continuelle aux besoins du corps.

La technique est fondée sur le développement de capacités sensorielles qui permettent à la praticienne ou au praticien de se mettre au service du corps pour lui permettre à son tour d’aligner ses forces correctrices et de concentrer ses ressources et son énergie au rétablissement des tissus libérés.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+

Les commentaires sont fermés.