Blogue

Au printemps, on s’occupe de son Foie!

Louise Fecto

Louise Fecto

Le printemps est associé au FOIE, à l’EST, au vent, au bois, à la couleur verte, au matin, à la saveur acide…

SU WEN, chap. 2:

Les trois mois du printemps sont appelés : Jaillir et déployer ;
Ciel et Terre ensemble produisent la vie,
les Dix mille êtres en resplendissent.
À la nuit on se couche, à l’aube on se lève ;
on arpente la cour à grandes enjambées,
cheveux dénoués, le corps à l’aise.
On exerce son vouloir pour la poussée de la vie :
faire vivre et ne pas tuer,
donner, ne pas ôter, récompenser, ne pas punir.
Ainsi se conforme-t-on aux souffles du printemps,
la voie pour l’entretien de la poussée de la vie

Les mots-clés : jaillir et déployer résument parfaitement le Mouvement du Printemps.
Au Printemps c’est le Yang, la mise en route et la croissance. C’est avec cet état d’esprit qu’il faut se conformer au Tao de cette période.

Selon la médecine Traditionnelle Chinoise, le Bois représente les caractéristiques du printemps: à travers l’image de l’arbre et de tous les végétaux qui émergent de la Terre vers la lumière, vers le ciel.
Les jours se rallongent, les arbres retrouvent un nouveau feuillage. Tout est vert et ce n’est donc pas un hasard si la couleur qui est associée à cette saison est cette même couleur verte. C’est le mouvement du Bois qui représente la croissance du Yang et cette énergie nourrit particulièrement le Foie et la Vésicule biliaire.
Le Foie est appelé le général des armées : véritable pionnier, il est le maître du mouvement, planifie et élabore les stratégies de défense de l’organisme. C’est le premier bouclier qui se dresse pour faire face aux  « attaques » extérieures qu’elles soient physiques ou psychologiques. L’élément Bois est donc l’élément de l’adaptation. Dans le corps, cela se traduit par la notion de souplesse.
Après s’être enraciné et avoir repris des forces pendant l’hiver, l’être humain se réveille grâce à cette énergie du printemps qui le tire vers le haut.

Le Foie alimente les muscles, les tendons et les ligaments en sang purifié:
Le Foie stocke le sang et le distribue harmonieusement au reste du corps selon ses besoins. Il assure, par le biais du sang, la santé des muscles, des tendons et des ligaments, leur élasticité et leur vigueur.
Une énergie correcte du Foie permet à l’être humain de se mouvoir en souplesse et d’avoir une musculature saine.
Un corps raide, un manque de flexibilité ou une trop grande rigidité peuvent être des indicateurs d’un déséquilibre de cet élément et peuvent expliquer la tendance aux tendinites, luxations, claquages …etc.

Le Foie et son rôle dans le stockage et la circulation du sang.
Lorsque la personne est en activité, le sang afflue vers les muscles, les tendons et les nourrit pendant l’action et le mouvement.
Le Foie en bonne santé garantit une bonne circulation veineuse.  Les problèmes de la circulation veineuse tendront à indiquer un déséquilibre du Foie ( d’autres sphères d’organes peuvent être concernées). Les varices, hémorroïdes ou difficulté du sang à coaguler ou stases et amas de sang sont des exemples de cela.
Chez la femme, le Foie régule le flux sanguin et le cycle menstruel. ( le méridien du Foie traverse les organes génitaux et nourrit l’utérus par la branche interne du méridien.).

En résumé
Vous l’aurez compris : la sphère énergétique du Foie a pour principale fonction de drainer, purifier le sang et d’en assurer la bonne circulation. Elle gère les muscles et les tendons en vertu de leur force – la masse musculaire étant gérée par la Rate.
Elle s’occupe aussi de plusieurs autres aspects mais j’ai choisi de m’en tenir uniquement à cela pour cet article.

Le Foie et le printemps versus la TNC
Maintenant que je suis thérapeute en TNC et compte tenu de mon expérience comme acupunctrice je vais voir le printemps comme une période particulière dans mes soins en TNC.
C’est la poussée de l’énergie dans toute la nature, l’humain n’y échappe pas. Les muscles et les tendons sont dans une période de l’année où ils cherchent à se délier, de délasser et se dégourdir.
Les techniques de dégagement des gaines neuro-aponévrotiques vont assurer la libre circulation du Qi, du sang et des influx nerveux qui à leur tour vont nourrir les muscles et les tendons assurant souplesse et vigueur. C’est la période de l’année où tout l’appareillage musculaire et tendineux est le plus réceptif et où en plus l’énergie monte en surface. L’idéal pour le thérapeute en TNC !
Des soins préventifs seront proposés à mes clients surtout pour ceux qui ont une tendance à développer des tendinites, des spasmes, des problèmes d’engourdissements des membres, des crampes musculaires et des faiblesses musculaires.
La période du Mouvement Bois/Printemps/Foie est certainement une période où mon action préventive sera excellente, mais celle de la 5e saison qui la précède aura ma préférence puisque c’est là que l’impact sera à son maximum en couplant les énergies de la Rate / Estomac à celle du Foie / Vésicule biliaire.

Note lexicale :
J’utilise indifféremment les mots acupunctrice ou acupuncteure dans sa forme féminisée. Il faut savoir que les deux termes sont reconnus.
C’est un petit clin d’œil pour ceux qui auraient sursauté devant ce fait.
La majuscule en avant de l’appellation d’un organe ou d’un élément tend à souligner le fait que je parle d’un ensemble d’éléments qui sont sous-entendus dans le terme et qui réfère à un concept.

Louise Fecto, acupuncteure à la retraite et praticienne TNC, www.louisefecto.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePin on PinterestShare on Google+

Commenter